serviettes hygiéniques

[ ZOOM ] : Les serviettes hygiéniques lavables

Les serviettes hygiéniques lavables : composition, entretien, rentabilité… Tu sauras tout ce qu’il faut sur le sujet !

Chaque mois, les femmes ont leurs règles. C’est naturel et cela devrait être accepté de tous. Cependant pour beaucoup, il s’agit là d’un sujet tabou. Au Japon, certains métiers traditionnellement masculins sont interdits aux femmes (notamment celui de Chef Sushi) ou encore au Népal, les femmes indisposées sont mises à l’écart dans des cabanes. Dans certains pays, les protections hygiéniques sont remplacées par des bout de matelas ou des feuilles, puisqu’elles sont trop cher. 

Tu trouves cela révoltant ? Pourtant dans les publicités occidentales, le sang des règles est bleu. 

Nous utilisons en moyenne 3 serviettes hygiéniques par jour le temps de notre cycle menstruel, soit environ une quinzaine de serviettes hygiéniques jetables. Seulement, que sait-on sur ces protections hygiéniques ?

Serviette hygiénique jetable : composition

Est-ce que tu t’es déjà penché.e sur la composition des serviettes hygiéniques jetables ? Je ne te cache pas qu’avant d’utiliser des serviettes hygiéniques lavables, je ne m’étais pas informée la-dessus. C’est pourquoi je trouve important de communiquer à ce sujet !

Les serviettes hygiéniques jetables sont composées de matières synthétiques (plastique et polymère de synthèse) ainsi que de fibre de coton. (Dois-je rappeler que le plastique est un dérivé du pétrole ?). Le voile de la serviette hygiénique jetables est en plastique et le polymère de synthèse est sous forme de gel absorbant. 

De plus, les serviettes hygiéniques jetables sont blanches. Comment obtient-on du coton blanc ? (#QuestionPourUnChampion). Avec du chlore ! Et oui, du chlore. Bref que des saletés sur une zone intime plus que sensible

Autre détail, ces serviettes hygiéniques jetables sont des déchets. Leur composition en plastique, avec des produits chimiques (tel que le chlore) en font des déchets néfastes pour l’environnement.

Mais alors, quelles solutions durables ?

Tante Ginette a soulevé la bonne question : quelles solutions durables adopter lorsqu’on souhaite s’orienter vers une alternative saine pour la santé et pour l’environnement. Il existe trois principales solutions : la cup (alternative aux tampons), les culottes menstruelles et les serviettes hygiéniques lavables (alternatives aux serviettes hygiéniques jetables). 

Je ne suis pas une grande fan des tampons c’est pourquoi je ne me suis pas dirigée vers la cup. Je ne pourrais te faire un retour personnel. Pour les culottes menstruelles, c’est la prochaine étape. #Don’tWorry. Tu peux cependant trouver ici un article complet sur le sujet. 

Dans cet article, je vais te présenter une des alternatives durables et respectueuses de ta zone intime (j’aurai bien écris « ta minette » mais on n’est pas assez intime) : les serviettes hygiéniques lavables (#SHL) ! 

Nombreuses sont les marques qui proposent des SHL respectueuses puisqu’en coton biologique certifié OEKO-Tex ou GOTS telles que Dans Ma CulotteAlterosac ou Anaé etc. La partie absorbante est en PUL imperméable ce qui permet une absorption efficace du flux

Combien de SHL sont nécessaires
et pour quel budget ?

Quand on utilise des serviettes hygiéniques jetables, on privilégie toujours la quantité. Bien souvent au détriment d’une composition cracra pour notre intimité. #BienDommage

Seulement, pour les serviettes hygiéniques lavables, il est préférable d’en avoir la quantité nécessaire. Déjà parce qu’elles ont un coût plus élevé (environ 17€ l’unité) et aussi parce qu’elles sont réutilisables. Il suffit simplement d’avoir le bon stock pour permettre un roulement au cours du cycle menstruel.

Je te vois venir de loin ! 17€ l’unité ? Mais pourquoi passer aux lavables si c’est si onéreux ?! Tante Ginette est bien d’accord avec moi sur le sujet.

  • protéger sa zone intime en utilisant des produits biologiques est plus sain pour ta santé,
  • réduire ses déchets en ne jetant plus ses serviettes hygiéniques a aussi un impact sur l’environnement. 
 

Comment entretenir
ses serviettes hygiéniques lavables ?

En pratique, la serviette hygiénique lavable c’est simple. Tu l’utilises comme des serviettes hygiéniques jetables. Il y a des pressions qui remplacent le coté adhésif des jetables. 

Si tu t’interroges sur le modèle à choisir, les marques proposent souvent deux modèles : un de jour (pour un flux léger voir moyen) et un de nuit (pour un flux abondant). Autre détail, la longueur. Encore une fois, je t’invite à comparer les divers modèles proposés par les marques. Par exemple, pour ma part, j’ai le même modèle cependant selon la marque la longueur est différente. 

Pour l’entretien de tes serviettes hygiéniques, c’est très simple ! (Oui, au départ cela peut paraître surprenant de nettoyer ses serviettes et de constater que le sang a totalement disparu. Parce que oui, cela fait 9 mois que j’en utilise et je ne pense pas revenir en arrière). Je disais : l’entretien est très simple. Il faut te munir d’un savon bio détachant (j’utilise celui le savon Le Détachant, environ 4€ l’unité et toujours pas terminé). 

Avant de mettre ta serviette hygiénique lavable en machine, il est nécessaire de la pré-laver :

Rincer les serviettes à l’eau froide voir tiède (moins de 20-25°).

Frotter avec le savon bio détachant et laisser agir 15 minutes.

Rincer et étreindre la serviette dans l’eau. 

Si des tâches persistent, il est possible de laisser tremper la serviette hygiénique lavable dans du percarbonate de soude. (J’ai fais le test avec ma serviette de la marque alterosac et cela marche vrai-ment !)

La prochaine étape consiste à laver la serviette en machine. Simplissime non ?

 

Et au quotidien, comment je m'organise ?

Au quotidien, tu peux porter une serviette hygiénique environ 5 heures. En général, tu ressens le besoin d’en changer. Si tu as un doute notamment si tu passes une journée en extérieur (études, travail etc), saches que plusieurs possibilités s’offrent à toi. 

Je te fais un retour des éventuelles solutions dont on m’a fait part : 

  • tu peux utiliser des serviettes hygiéniques lavables BIO pour respecter ton corps,
  • tu peux utiliser une pochette de transport (comme ici),
  • tu peux utiliser une culotte menstruelle à la journée (ne pas oublier de la changer après 10-12 heures.

Pour te faire plaisir, j’ai une super nouvelle pour toi ! Si tu passes commande (d’une valeur supérieure à 30€) sur le site www.dansmaculotte.fr tu recevras un bon d’achat de 5€ valable 1 an ! Génial non ? 

J’espère que cet article te permettra d’y voir un peu plus clair, de répondre à tes interrogations. Si toutefois tu as des questions, n’hésite pas à laisser un commentaire. 

Belle journée ! 

Soraya @Green_Neela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *